Interface démocratique

(PFFF ! no 20210301) César Hidalgo propose de remplacer les politiciens par des agents qui nous réprésenteraient directement. Au lieu d’être influencés par des intelligences artificielles se propageant sur des réseaux sociaux, chacun de nous pourrions mouler un avatar d’après nos valeurs, nos intérêts et nos préférences. Le protocole serait ouvert et transparent, non pas contrôlé par des corporations qui fuient leurs responsabilités morales. Participer à la démocracie deviendrait alors automagique.

La suggestion de César est bien entendu provocatrice et sa solution manque de détail. Mais il s’agit d’un chercheur qui étudie sérieusement le problème de notre attention collective. Voyez cet article [2] dans lequel lui et ses collèguent modélisent comment notre mémoire culturelle finit par nous échapper, la musique en premier, les biographies en dernier.

[1]: https://www.ted.com/talks/cesar_hidalgo_a_bold_idea_to_replace_politicians
[2]: https://www.media.mit.edu/publications/the-universal-decay-of-collective-memory-and-attention/

edit_post_link(__('Edit'));